En continuant à utiliser ce site web, vous consentez à l'utilisation de cookies. Veuillez trouver des informations supplémentaires dans le menu politique de confidentialité.

cône morse

Le cône Morse est une interface grâce à laquelle les pièces ou les porte-outils peuvent être liés sans possibilité de rotation avec l'arbre d'entraînement de la machine à bois. Elle se compose d'un cône relativement long (plus long que le cône raide normé ISO) avec une pente raide (plus raide que celle du cône raide normé ISO), qui se referme à son extrémité large dans un porte-outil cylindrique à l'aide écrou raccord ou à l'aide de l'outil lui-même. Entre le cône et porte-outils, il est muni d'un filetage fin et un écrou raccord. Le logement du cône Morse se compose d'un cône raide creux comme contre-pièce au cône avec outil et d'un filetage long pour l'écrou raccord. Dans celui-ci, le cône est inséré avec l'outil et est garantit de ne pas glisser en serrant l'écrou raccord.

La désignation "Morse" provient du nom de la firme, qui posa au 19ème siècle déjà les bases de cette interface.

Utilisation

L'interface cône Morse existe en différentes tailles, selon le domaine d'application.

MK2 est utilisé pour le travail du bois avant tout avec les outils pour les centres d'usinage CNC, les toupies et les perceuses (voir terme technique cône Morse MK2)
MK5 est utilisé pour le travail du bois avant tout avec les broches de fraisage interchangeables des toupies (voir terme technique arbre remplaçable)

Images/ Photos

Werkzeugseite einer Frässpindel
HÖCHSMANN, 2011